02 novembre 2016

Chelles : Au secours des migrants !

Nuit de maraude avec les bénévoles au secours des migrants Le ventre tenaillé par la faim, ils sont plusieurs dizaines à affluer dans le calme vers les repas et les provisions apportés par la poignée de bénévoles. Ce lundi comme tous les soirs, la centaine de migrants hébergés dans ces deux hôtels d’une zone d’activités de Chelles doivent compter sur l’aide de quelques bénévoles pour manger à leur faim. Afghans, Syriens ou encore Soudanais et Somaliens… Ils sont plus d’une centaine à avoir été relogés là après leur évacuation... [Lire la suite]
18 septembre 2013

"Moins grave que si c'était pire..."

La chronique quotidienne du député Guy GEOFFROY - 18 septembre 2013 « MOINS GRAVE QUE SI C’ETAIT PIRE… » Ne comprenant décidément pas grand-chose aux annonces présidentielles et gouvernementales sans cesse contradictoires, je viens d’acquérir le « petit Ayrault illustré » pour essayer de m’y retrouver dans cet écheveau où chacun doit, comme moi, se perdre au risque d’abandonner au plus vite tout espoir de saisir la réalité des choses. Peut-être d’ailleurs que c’est bien l’intention de nos dirigeants de nous mener ainsi en... [Lire la suite]
04 septembre 2013

"Troublantes coïncidences..."

La chronique quotidienne du député Guy GEOFFROY - 4 septembre 2013 " TROUBLANTES COÏNCIDENCES...." Je suis rentré tout à l'heure de l'Assemblée Nationale très perplexe et inquiet. Perplexe et inquiet parce que la déclaration du Premier Ministre sur le situation en Syrie a sonné " creux de chez creux " et qu'elle a été particulièrement médiocre au regard de la gravité de la situation et de l'importance de l'enjeu. Devons-nous en effet, en guise de réponse aux légitimes questions que j'ai évoquées hier et qu'a excellemment... [Lire la suite]
02 septembre 2013

Pour dire ses 4 vérités au sieur Harlem Désir !

Petite chronique avant la lettre pourdire ses 4 vérités au sieur Harlem Désir. "Cher monsieur le 1er secrétaire du Parti socialiste français, Dans un moment de probable égarement, vous avez ce week-end proféré à l'égard de l'opposition républicaine des assertions dont vous n'avez certainement pas mesuré la grave irresponsabilité. Nous interroger sur la perspective d'une intervention armée de la France en Syrie, sans accord de l'ONU, ferait de nous, selon vous, des " munichois", rappelant cette sinistre période où les dirigeants... [Lire la suite]