25 avril 2018

Qui de Vaires-sur-Marne ou Chelles recevra l’aire d’accueil des gens du voyage ?

L’agglomération Paris-Vallée de la Marne cherche un terrain pour implanter une aire d’accueil des gens du voyage à Chelles ou à Vaires, mais les deux communes se bornent à proposer des terrains déjà retoqués. « Je veux bien accueillir quatre ou cinq caravanes comme nous l’avons fait par le passé, mais c’est à la plus grande commune de l’agglomération et du département d’assumer ces obligations. » La maire de Vaires-sur-Marne, Isabelle Recio (LR) n’entend pas se faire imposer l’implantation d’une aire d’accueil des gens du... [Lire la suite]
06 avril 2018

Chelles ? Vaires ? La préfète impose une aire d’accueil

L'aire d'accueil de 30 places sera-t-elle implantée à Vaires-sur-Marne ou à Chelles ? Telle est la question. Pour le moment rien n'est acté. Mardi 27 mars, la préfète, Béatrice Abollivier et Gérard Branly, sous-préfet de l’arrondissement de Torcy, se sont rendus à l’invitation du président de la communauté d’agglomération Paris Vallée-de-la-Marne, Paul Miguel, à une rencontre avec les douze maires de l’agglomération. À l’occasion du tour de table, la question de la mise en conformité du territoire avec les dispositions... [Lire la suite]
27 février 2018

Paris-Vallée-de-la-Marne : les élus s’indignent du report du Grand Paris Express

Des retards de deux et six ans ont été annoncés hier par le Premier ministre. Le Premier ministre a annoncé jeudi un retard de deux ans sur la ligne 15 au sud, de Noisy-Champs à Pont de Sèvres, initialement prévue en 2022, et de six ans pour le tronçon de la ligne 16, Clichy-Montfermeil à Noisy-Champs, qui devait être mise en service en 2024, empêchant toute interconnexion avec le RER A, E ou la ligne 15. « Depuis plus de quatre ans, l’ensemble des politiques de mobilités, de développement économique et résidentiel de... [Lire la suite]
31 mars 2017

Paris-Vallée de la Marne : La droite boycotte le vote du budget

Le groupe des élus de la droite et du centre boycotte le budget à la communauté d’agglomération Paris-Vallée de la Marne. Les membres ont refusé de siéger à la séance de vote, hier soir, jeudi 30 mars. Le quorum nécessaire à la tenue du conseil d’agglomération n’a pas été atteint. La séance a dû être reportée. L’ordre du jour de la communauté d’agglomération prévoyait le vote du budget. Brice Rabaste, le maire de Chelles, explique le choix des élus de son groupe par « l’inquiétude sur les perspectives... [Lire la suite]