Chelles, ce lundi matin. Un automobiliste a détruit plusieurs tombes au cimetière après avoir perdu le contrôle de son véhicule sur la route voisine. LP/Hendrik Delaire

Un automobiliste a perdu le contrôle de son véhicule, qui a fini son embardée dans le cimetière détruisant onze pierres tombales.

Les tombes explosées et les débris éparpillés et les témoignent de la violence du choc qui a troublé la quiétude du cimetière de Chelles dimanche après-midi.

Il est environ 15 heures lorsqu’un automobiliste âgé de 42 ans circulant avenue de Claye au volant de sa Ford Focus perd le contrôle de son véhicule au niveau de la chicane du cimetière. Il fait une embardée, défonce le mur en plaques de ciment du cimetière communal avant de percuter et de détruire onze pierres tombales, dont huit identifiées et trois non identifiées.

Le conducteur est indemne mais sa voiture est détruite. Son dépistage à l’alcool et aux stupéfiants s’est avéré négatif. Selon les premiers éléments d’enquête la vitesse excessive serait probablement en cause.

Inconnu des services de police, ce quadragénaire habitant Courtry n’a, ce lundi après-midi, pas encore été entendu par les enquêteurs. Il sera convoqué ultérieurement au commissariat de Chelles pour déterminer les circonstances exactes de l’accident.

Sur la même route, le 13 mars dernier déjà, un autre automobiliste avait perdu le contrôle de sa voiture qui avait violemment percuté des pierres tombales d’exposition de l’entreprise de pompes funèbres se situant en face du cimetière, faisant deux blessés graves.

Hendrik Delaire

(Source : Le Parisien - Edition 77 Nord - 14 mai 2018)