Aurélie Edet est l’un des nouveaux visages de l’avenue commerçante de Chelles. (©La Marne)

« Mistinguett », le premier des quatre nouveaux commerces et établissements, a déjà ouvert ses portes. D'ici l'été, un bar à vin, une microbrasserie et un magasin vont arriver.

Ils seront quatre commerces à ouvrir avant l’été dans l’avenue de la Résistance. Un vent de fraîcheur va souffler dans la principale artère commerçante de Chelles où les banques et les agences immobilières prennent beaucoup de place.

Un restaurant a déjà ouvert, une microbrasserie, un « concept store » et un bar à vin vont s’installer.

A LIRE AUSSI: « L’appart » change de propriétaire

La Guinche

« On brassait déjà en amateur. On s’est dit : pourquoi pas se lancer », raconte Aurélie Edet, future brasseuse artisanale de Chelles. Venue du monde de l’écriture, elle a subi un licenciement économique.

Son projet d’ouvrir une brasserie artisanale a mis un an à mûrir avant de se concrétiser. Elle devrait ouvrir au mois de mai 2018.

La Guinche 1

La ville de Chelles aura bientôt sa propre bière artisanale : la Guinche.

" Nous avons fabriqué une cinquantaine de recettes. "

Son credo, ce sont les bières anglaises avec un gros travail fait sur le brassage du houblon. Quatre produits sont d’ores et déjà retenus pour être commercialisés.

Découvrez La Guinche sur Facebook

Une bière rousse « d’inspiration irlandaise », une « India pale-ale », une bière blonde plus classique et une blonde au jasmin

1000 litres par mois

Toutes ces bières seront accompagnées d’un étiquetage rétro :

" Nous avons construit l’identité du produit autour de ça et des loisirs populaires des bords de Marne.

La Guinche 2

"

Cette inspiration rétro n’est pas la seule pour la Guinche. Aurélie compte s’inspirer du modèle des microbrasseries canadiennes. Les petites brasseries ont fleuri comme des champignons au pays de l’érable il y a une vingtaine d’années.

Le breuvage local pourra faire la joie des Chellois qui voudront acheter la bière de leur ville.

" Il y aura un espace de vente direct et nous voulons aussi mettre en place des ateliers de brassage. "

Des produits bio de Seine-et-Marne seront aussi vendus sur place tout comme d’autres bières de brasseries d’Ile-de-France.

Pierre Veille

(Source : Journal La Marne - 03 mars 2018)