Difficile de trouver un médecin généraliste à Chelles et dans les environs. (Photo d’illustration) (©Pixabay)

Pour désengorger les services d'urgence, un centre de prise en charge sans rendez-vous verra le jour après l'été 2018. Une solution pour les Chellois en mal de médecins.

Services d’urgences surchargés, difficultés pour trouver un médecin généraliste, non-remplacement des généralistes partis à la retraite… La ville de Chelles n’échappe pas aux problèmes nationaux et départementaux concernant l’offre de santé.

D’après l’Observatoire régional de santé (ORS) d’Ile-de-France, en 2010 la Seine-et-Marne occupait la 94e place sur 106 départements pour l’offre de médecins généralistes libéraux. Des chiffres qui n’ont pas été réactualisés depuis.

Saturation

Dans la ville de Chelles, une quarantaine de médecins généralistes exercent actuellement, soit un médecin pour 1 345 habitants environ. Une patientèle colossale pour les médecins.

" En ce moment, c’est un peu compliqué pour trouver un médecin. Nous avons eu plusieurs généralistes qui sont partis à la retraite et qui n’ont pas été remplacés. "

La situation risque de s’aggraver puisque la moyenne d’âge des médecins généralistes dépasse les 50 ans.

Cette situation engendre une saturation des services de soins. Un praticien du secteur explique:

" Les patients essayent d’avoir un puis deux, puis trois médecins généralistes… S’ils ne trouvent pas, ils se rendent aux urgences des hôpitaux de Jossigny, Montfermeil ou Brou. "

Les urgences se retrouvent donc saturées de patients dont les pathologies ne nécessitent pas forcément une prise en charge immédiate.

Le centre de soins comme solution ?

Des médecins de l’agglomération chelloise se sont donc mis en quête d’un local pour réaliser un centre de prise en charge sans rendez-vous.

Cette structure de plusieurs praticiens permettrait de désengorger les services d’urgences et de venir en aide aux patients en mal de praticiens.

" Le centre de soins intercommunal était tombé à l’eau mais la mairie a voulu quand même mettre en place le projet. "

La mairie a donc accompagné ce projet pour qu’il voie enfin le jour sur la commune.

Si cette nouvelle structure ne permettra pas de résoudre tous les problèmes d’offre médicale, elle donnera tout de même un bol d’air aux médecins et aux patients.

Ouverture cette année

« Nous avons acheté une coque rue Sainte-Bathilde et maintenant les travaux sont en cours », assure la mairie. La réalisation du centre a pris du retard. Il devrait cependant être opérationnel après l’été. À l’heure actuelle, aucune date d’ouverture est communiquée.

Concernant l’organisation de ce nouveau pôle de santé, il y aura bien plusieurs médecins présents mais plusieurs détails restent à ajuster.

Quelles professions présentes à l’intérieur ? Comment va-t-il fonctionner ? Quelle capacité ? Difficile de le dire aujourd’hui. Le fonctionnement global de ce centre devrait être connu d’ici quelques mois.

Pierre Veille

(Source : Journal La Marne - 26 février 2018)