Troussard

« Malgré mes nombreux signalements j’ai eu l’impression d’être abandonnée par la direction de mon parti et par la direction fédérale du département ».  

Conseillère régionale et municipale dans l’opposition, Béatrice Troussard a décidé de démissionner vendredi dernier du groupe d’opposition du Front national à la région avec deux autres conseillères régionales : Yasmine Benzelmat (Yvelines) et Vanessa Juille (Essonne).

Candidate du FN aux dernières législatives dans la 7e circonscription, l’élue frontiste avait déjà rendu sa carte du parti en septembre dernier. Un départ qu’elle explique par le manque de soutien de sa hiérarchie et le virage à gauche de Marine Le Pen.

« Lors de la campagne des législatives, j’ai demandé des conseils sur les questions écologiques au référent on m’a répondu que je devais me débrouiller toute seule. Les valeurs du travail et de la famille ont été délaissées par le FN, je croyais qu’avec le départ de Florian Philippot, le FN reviendrait à ses fondamentaux ». Malgré une entrevue « trop tardive » avec Marine Le Pen, Béatrice Troussard ne reviendra pas sur décision et devrait également démissionner du groupe « Chelles Bleu Marine », mais restera dans l’opposition sans étiquette.

Hendrick Delaire

(Source : le parisien - Edition 77 Nord - 05 décembre 2017)