Commissariat 1 Chelles, juillet 2017. Les policiers du commissariat de Chelles tentent de retrouver les agresseurs qui ont gazé les passagers d’un bus de ville avec une bombe lacrymogène ce jeudi soir à Chelles. LP/Hendrik Delaire

Ils ont agressé les lycéens pour une raison. Une dizaine d’adolescents ont été aspergés de gaz lacrymogène ce jeudi à Chelles à bord d’un bus de ville de la compagnie STBC, filiale de Transdev, par deux ou trois agresseurs qui ont pris la fuite. Il est environ 17 heures lorsque les malfaiteurs montent à bord du bus au niveau de la rue du tir.

À l’intérieur plus d’une dizaine d’élèves du collège de l’Europe ainsi que du collège-lycée Gasnier Guy Sainte Bathilde sont victimes de l’agression. Incommodés, ils ont été pris en charge par les pompiers pour des irritations aux yeux et à la gorge. Les policiers du commissariat de Chelles chargés de l’enquête tentent de retrouver les auteurs de l’attaque qui sont toujours en fuite.

Hendrik Delaire

(Source : Le Parisien - Edition 77 Nord - 23 novembre 2017)