Chelles, lundi 2 octobre. Les équipes du service assainissement de la communauté d’agglomération Paris Vallée de la Marne (PVM) tentent de localiser l’origine des effluves pestilentiels qui ont nécessité l’intervention des pompiers ce dimanche en fin d’après-midi. LP/Hendrik Delaire

Les habitants des quartiers chellois Clos-Roger, de Perichelles, de la Noue-Brossard et de la route de Montfermeil n’en ont pas encore fini avec les mauvaises odeurs.

Ce lundi les équipes techniques de la municipalité et de la communauté d’agglomération de Paris Vallée de la Marne (PVM) se sont rencontrées pour décider d’une procédure d’urgence à mettre en œuvre. L’origine de la puanteur n’a toujours pas été confirmée.

La semaine dernière les équipes techniques de l’intercommunalité avançaient qu’une dégradation du gypse des anciennes carrières de la Montagne pouvait être la cause de ces mauvaises odeurs.

« Quelle qu’en soit la cause, c’est l’agglomération qui est en charge du réseau d’assainissement. Une entreprise de travaux publics sera désignée au plus tard lundi prochain pour dévoyer le réseau d’assainissement sur trois cents mètres au niveau de la rue Alexandre-Bickart », confie un responsable municipal.

Hendrik Delaire

(Source : Le Parisien - Edition 77 Nord - 09 novembre 2017)