Chelles, vendredi. Un incendie important s’est déclaré vers 14 heures dans un entrepôt de l’entreprise de conception de matières plastiques First Plast. LP/A.A.

Les travaux réalisés par son entreprise sont-ils à l’origine de l’incendie qui a dévasté l’entrepôt de la société First Plast à Chelles le 22 septembre dernier ? Le gérant d’une entreprise de travaux en bâtiments a été mis en examen et placé sous contrôle judiciaire ce mercredi par un juge d’instruction du tribunal de Meaux pour incendie involontaire, blessures involontaires et travail dissimulé sur le site de l’entreprise First Plast.

Le jour de l’incendie deux ouvriers qu’il employait sans les déclarer effectuaient des travaux sur le toit du bâtiment. Les enquêteurs du commissariat de Chelles se sont vus délivrer une commission rogatoire pour déterminer si les agissements de ces deux ouvriers sont à l’origine de l’incendie qui a ravagé 4 500 m² d’entrepôt de cette société spécialisée dans la conception de matières plastiques. Un brasier dont les fumées étaient visibles à plusieurs kilomètres à la ronde.

Hendrik Delaire

(Source : Le Parisien - Edition 77 Nord - 28 septembre 2017)