Illustration. La jeune femme sera jugée selon la procédure du plaider coupable. LP/O.B.

Le contrôle de billets SNCF confond
l’escroc aux faux passeports

De multiples identités pour procéder à des retraits d’argent frauduleux. Une habitante de Villepinte (Seine-Saint-Denis) âgée de 23 ans a été contrôlée par la police ferroviaire ce mardi à 17 h 45, parce qu’elle voyageait sans billet.

Lorsque les policiers du commissariat de Chelles procèdent au contrôle d’identité, la passagère sort un passeport… d’une enveloppe, ce qui aiguise les suspicions des enquêteurs. Lors de la fouille, ils découvrent un deuxième passeport, portant la même photo, mais une autre identité. Les deux étaient des faux.

Un petit bout de papier avec une adresse permettra aux enquêteurs de remonter jusqu’à un guichet Western Union de Chelles, où l’escroc procédait à des retraits d’argent frauduleux. Si les enquêteurs n’ont pu établir la fraude que sur une somme de 100 €, l’escroquerie pourrait être de plus grande ampleur.

La jeune femme sera jugée selon la procédure du plaider coupable.

(Source : Le Parisien - Edition 77 Nord - 30 septembre 2016)

Enregistrer